Agenda

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
16
17
18
19
20
21
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Visiteurs

Aujourd'hui1495
Hier1810
Semaine3893
Mois18273
Total277663

Qui est en ligne ?
3
visiteur(s)

18 octobre 2017
Site mis à jour le 28 septembre 2017
Ed. Chaumette, webmaster

Système de pointage

Explications sur le système de pointage :

En 2011 le pointage a été réalisé avec un système de transpondeurs.

Deux boucles filaires enterrées dans le sol reliées aux deux boîtiers rouges eux même reliés à leur propre PC portable.

Le système est totalement redondé ce qui permet de tolérer la panne d'une boucle ou d'un boîtier.

Il faut simplement vérifier que chaque solex bippe à son passage. On peut vérifier ausssi le niveau émis par chaque transpondeur de solex, si on voit le faiblissement du signal, on peut le siglaler au solex correspondant et vérifier que le transpondeur est bien attaché et que sa batterie est bien chargée.

Ce système ne nécessite que deux opérateurs + une personne pour faire les photocopies des classements à chaque heure.

Deux écrans de contrôle sont disposés afin que tout le monde puisse suivre la course en direct.

Auparavant il fallait 7 personnes en permanence pour assurer un pointage manuel doublé du pointage informatique.

Explications sur le logiciel de pointage avant 2011 :

Auparavant, le coût du pointage par transpondeur étant prohibitif, nous avions notre propre système informatique, mais avec entrée manuelle des concurrents à chaque passage.

Le logiciel utilisé jusqu'en 2010 fonctionne sur micro-ordinateur PC et permet :

- Le pointage des concurrents à chaque passage, en vue d'établir un classement général. Différentes formes de classements peuvent être obtenues à tout moment pendant la course et bien entendu à la fin de la course,

- De placer instantanément, sur le présent site internet, le classement à partir d'un fichier généré par le logiciel,

- Une assistance au commentateur de la course et aux concurrents grâce à un ou plusieurs écrans auxiliaires (Sur le net également) qui affichent à chaque pointage d'un concurrent , les renseignements suivants :

. le numéro de dossard du concurrent,

. le nom des équipiers et leur club d'origine,

. le nombre de tours effectués,

. la vitesse moyenne lors du dernier tour,

. la vitesse moyenne depuis le début de la course,

. le classement général réactualisé à chaque pointage.

Ces mêmes informations apparaissent également sur l'écran du PC de pointage, avec en plus les numéros des 19 derniers concurrents pointés (en haut de l'écran).

A chaque classement général, le logiciel imprime entre autre, pour chaque concurrent, la vitesse typique lors des derniers tours effectués. Cela permet de voir les solex qui roulent vite, mais s'arrêtent souvent !

Le logiciel permet de classer 6 catégories différentes en plus du classement général :

. catégorie SUPER-PROTOTYPE,

. catégorie PROTOTYPE (liquide + air),

. categorie PROMOTION,

 

. catégorie ORIGINE AMELIORE,

. catégorie ORIGINE.

 

Explication de la Vitesse typique au tour :

Le pointage des concurrents est effectué en temps réel par des opérateurs sur PC, ce qui permet de faire tous les calculs de vitesse automatiquement, instantanément et de sortir les classements sur imprimante à n'importe quel moment. Le résultat de ces
calculs est imprimé sur les classements papier est est affiché sur l'écran opérateur ainsi que sur les écrans auxiliaires et la Webcam le cas échéant.

La vitesse typique est la vitesse moyennée sur les derniers tours effectués en enlevant les tours à vitesse "anormale" (Par exemple arrêt au stand). Cela permet notamment de "détecter" les concurrents qui peuvent rouler très rapidement pendant quelques tours, mais qui sont obligés de s'arrêter souvent au stand ! (Voir cas du N° 1 en 2005 qui roule typiquement à 72 km/h mais qui termine 8éme avec une vitesse moyenne de 56 km/h).

La vitesse typique est donc variable d'une heure sur l'autre. Par exemple, si lors d'une heure, un solex qui fait des tours à 70 km/h s'arrête un tour sur deux, sa vitesse typique va être de 35 km/h.

Autres exemples :

- un solex qui fait un tour par heure, à cause d'arrêt au stand prolongés, aura une vitesse typique de 3,65 km/h (Vu que le parcours fait 3,650m),

- un solex qui s'arrête au stand pendant 4h au moins deux fois de suite, aura une vitesse typique de 3,65 km/h, soit 0,9 km/h et avec le tronquage des décimales, on aura 0 km/h !!

Voici comment le logiciel calcule la vitesse typique au tour d'un concurrent :

- à chaque pointage, le logiciel calcule la vitesse moyenne sur le dernier tour effectué,

- la vitesse typique au tour est la moyenne entre la vitesse typique calculée au tour précédent et celle du dernier tour effectué, (La vitesse typique précédente est affectée du
coefficient 5 et la vitesse du dernier tour effectué est affectée du coefficient 1)

- lorsque la vitesse moyenne sur le dernier tour effectué est différente de plus de 15% de la vitesse typique au tour, cette dernière est inchangée. Voite note (1),

- si la vitesse moyenne sur le dernier tour effectué est différente de 15% de la vitesse typique pendant deux tours successifs, la vitesse typique prend la valeur de la vitesse
moyenne sur le dernier tour effectué , et la moyenne repart ainsi sur une nouvelle valeur. Voir note (2),
NB: La vitesse typique au tour est donnée à titre indicatif, compte tenu des "corrections" de pointage évoquées à la note (1), elle peut être très faible ou très forte. En aucun cas cette vitesse ne peut entacher le classement des concurrents. Notes sur l'affichage des écrans opérateur, auxiliaire et Webcam : (1) Un signe "-" est affiché après la vitesse si elle est inférieure à la vitesse typique déjà calculée : il s'agit souvent d'un arrêt au stand. Un signe "+" est affiché si la vitesse est supérieure : cas d'un solex qui vient d'être "dopé" ! Dans les deux cas, il peut s'agir également d'une correction suite à un pointage différé. En effet, des vérifications règulières sont effectuées par rapport au pointage "papier" qui est effectué en parallèle pour parer à toute défaillance informatique, (2) Dans ce cas un signe "!" est affiché après la vitesse. L'affichage de ces signes "-", "+" et "!" permet de se rendre compte que la vitesse lors du tour considéré n'est pas la vitesse habituelle "typique" du concurrent.

Départ de course

Recherche